Blog

Et si on chantait ? Et si on dansait ?

#montpellier , #concert


Samedi 4 octobre : c'est l'agitation Salle Jules Pagezy à Montpellier ! Les résidents accompagnés des assistants découvrent, un peu surpris mais avec intérêt ce qu'il va se passer. Techniciens de la sono, éclairagistes et musiciens sont dans leurs derniers réglages, installation des chaises, des tables, de la décoration, de la buvette... Tout le monde, dans un joyeux brouhaha, s’active pour que le concert démarre à l’heure.

Le repas, pris en commun, permet à chacun de trouver ses marques et d’oublier ses appréhensions dans les rires et les discussions. Le violon accompagne le gâteau sur un air de joyeux anniversaire repris en cœur par l’assistance !

Les portes s’ouvrent, par groupe les gens investissent la salle qui se remplit en quelques minutes… Combien sommes-nous, 100, 200 ? 350 !! Le public est au rendez-vous et à l’heure !

Notre président avec son discours de bienvenue lance la soirée… Les percussions, le violon, les guitares et les voix des chanteuses d’Adentro nous entraînent vers l’Amérique du Sud… Olivier ouvre le bal, seul face au public il accompagne de sa danse les chants du Nouveau Monde… Son rythme juste, ses gestes harmonieux semblent ne faire qu’un avec la musique.

La surprise fait rapidement place à l’admiration et aux applaudissements… Olivier fait des émules et on le rejoint sur la piste, on danse seul, à deux, en groupe, en fauteuil, en béquilles… On danse, on chante, on rit… C’est parti !

À la pause, Samuel Honrubia se joint à nous à travers une vidéo suivie d’un très joli montage photo sur L'Arche à Montpellier. Éric, à la buvette essaie de répondre à la demande …On fait connaissance, on discute, on commente cette première partie…  

La voix d’Adil nous ramène au concert, fusion des musiques du monde, rencontre du raï, du rock et du jazz, les musiciens d’Aywa nous embarquent pour plus d’une heure de vrai bonheur ! 

« L’esprit de partage et de mixité qui définit ce groupe se concrétise dans l’échange et l’énergie qui le lie à son public… Le message sous-jacent d’espoir et de paix constitue un véritable appel au rassemblement hors des clivages communautaires ou générationnels. »

Ces phrases reprises sur le site d’Aywa ne définissent-elles pas aussi l’esprit des communautés de L’Arche ? Cette soirée en est certainement la démonstration !

Nos personnes accueillies, y compris les plus réservés et avec eux les assistants, les éducateurs et une bonne partie du public se sont retrouvés dans ces mots en rejoignant les musiciens pour un final en apothéose ! Scène envahie, danses endiablées, micros accaparés pour crier sa joie… Ce fut difficile de mettre fin à cette « communion » !

Un concentré de bonheur dans les yeux de chacun, un handicap oublié dans la frénésie des corps et dans l’excitation d’être ensemble, un grand moment et une belle leçon de vie !

Ce n’est pas toujours simple d’aller à la rencontre de l’autre ! Certains l’ont fait par amitié, par solidarité ou tout simplement pour écouter de la musique… Beaucoup sont repartis interpellés, étonnés ou admiratifs par cette force et cette joie de vivre qui émanent des résidents de L’Arche. Aucun ne pensera à L’Arche sans un peu d’émotion…

Yves Pull, organisateur de la soirée

En savoir plus