Chemin de Marie-Charlotte

Un chemin, un projet et...

A 24 ans, Marie-Charlotte va marcher avec son âne vers Saint Jacques de Compostelle pendant deux mois à partir du mois d'avril. 

Elle souhaite prendre du temps, aucun programme, aucun horaire, elle souhaite se sentir libre de visiter les fermes qui seront sur son passage, s'arrêter pour regarder la nature qui l'entoure, s'occuper de son âne... Cette marche se fera en deux étapes: d'abord Marie-Charlotte ira sur les chemins qui mènent à Saint Jacques de Compostelle et ensuite, elle souhaite poursuivre sa route à la rencontre de toutes les communautés de L’Arche en France.

...Un âne !

QUI SUIS-JE ?

Je suis l'âne de Marie-Charlotte ! Je suis très gentil et très doux.
J'aime beaucoup Marie-Charlotte et j'ai accepté d'être son compagnon de route pendant plusieurs mois vers Saint Jacques de Compostelle.
Je peux porter beaucoup de choses sur mon dos et je suis très heureux de pouvoir l'aider et la soulager dans sa marche.
Oh oui je sais, ce ne sera pas facile tous les jours mais je sais aussi que ce chemin ensemble sera inoubliable !

Une soif d'authenticité et de nature

Marie-Charlotte à L’Arche en Agenais où elle devait rester six mois. Six mois qui se sont transformés en un an puis…en deux !

Pourquoi Marie-Charlotte se lance-t-elle dans cette aventure ? 

Pour prendre le temps de vivre tout simplement, pour goûter chaque instant . C'est une invitation à la fraternité, à se décentrer de soi, un désir d'aller de l'avant !

Pourquoi L’Arche à Strasbourg :

En arrivant à Strasbourg, Marie-Charlotte, ancienne volontaire à L'Arche en Agenais, a tout de suite regardé si L’Arche existait en Alsace. Elle s'est rapidement mise en contact avec Virginie, présidente de l'association qui porte le projet d'une nouvelle communauté de L'Arche à Strasbourg et s’est impliquée dans l'équipe communication du projet. Elle a désiré faire passer un message à travers la vie en communauté qu’elle avait déjà vécue. De beaux projets ont vu le jour, comme par exemple le Katimavik, une rencontre de jeunes permettant de mieux connaître les personnes ayant un handicap mental.

Et pourquoi marcher pour ce projet ?

  • Parce qu’il est en construction,
  • Parce qu’il y a déjà des liens forts avec les familles, les amis et que le réseau s’étend,
  • Parce qu’il y a un grand désir de faire naître quelque chose de différent,
  • Parce qu’il y a une vraie rencontre,
  • Parce que la tendresse et l’amour sont possibles aujourd’hui,
  • Parce que le projet la touche,
  • Parce qu’il y a des idées nouvelles,
  • Parce qu’il y a une grande volonté de transmettre...

Qui est Marie-Charlotte ?

Petite histoire de Marie-Charlotte ou un chemin de maturité en quête de rencontres...

Marie-Charlotte a 24 ans, elle est l’aînée de trois enfants. Elle a grandi dans les Landes, dans le Sud-Ouest. Après son bac, elle a eu le désir de marquer une pause et de prendre le temps de se recentrer.

Elle avait ce désir du vivre ensemble  auprès de personnes différentes. Après avoir lu le bouquin de Tim Guénard, cela a été une évidence : son souhait de donner du temps aux autres était clair.

Quand elle s’est renseignée et a découvert L’Arche, cela a pris tout son sens. Elle a pris contact avec L’Arche pour être volontaire et nous lui avons proposé de commencer par une semaine à Lourdes à l’occasion d’un pèlerinage. Cette semaine a été inoubliable pour Marie-Charlotte, elle a donc décidé de dire "oui" à L’Arche et de partir 6 mois là où elle était attendue.

L’Arche en Agenais l’a donc accueillie mais ces six mois se sont transformés en un an puis…en deux ! C’était un choix qui correspondait vraiment à son désir de vie, elle s’est sentie portée et profondément à sa place dans la vie quotidienne avec les autres.

Son désir d’être éducatrice spécialisée a vu le jour et s’est peu à peu affiné. Bien que L’Arche propose des formations complètes et de qualité, Marie-Charlotte a décidé de partir chez les Apprentis d’Auteuil qui lui ont proposé une année de formation complémentaire. Ce fut pour elle un discernement sur la formation finale d’éducatrice spécialisée. Et ensuite Marie-Charlotte est partie 3 ans à Strasbourg en apprentissage pour sa formation, toujours chez les Apprentis d’Auteuil.

Elle est donc diplômée depuis cet été et souhaite prendre du recul sur ces six années passées, en clair : prendre le temps et voir où elle est attendue pour la suite.

Projet de L'Arche à Strasbourg

Une équipe dynamique porte le projet d'ouvrir une nouvelle communauté de L'Arche à Strasbourg.

L'objectif est d'ouvrir trois résidences chaleureuses, à taille humaine, où personnes ayant un handicap mental et assistants pourront vivre ensemble.
.

Soutenir le projet de Marie-Charlotte

Tout au long de ce chemin, Marie-Charlotte vous invite à l'accompagner en apportant vous aussi votre soutien financier au projet de fondation d'une nouvelle communauté de L'Arche à Strasbourg.

(Dans la page qui va s'ouvrir, pensez bien à affecter votre don au "Projet de L'Arche à Strasbourg").

.

Partager c'est aussi donner