Le Raid des Alizés (19-23 nov.)

au profit du projet porté par le Carbet du Coeur 

(fondation d'une communauté de l'Arche en Martinique) 


Logo Raid des Aliés Martinique 2015
raid-des-alizes-2015-au-profit-du-carbet-du-coeur

Kathleen

raid-des-alizes-2015-au-profit-du-carbet-du-coeur

Sandra

raid-des-alizes-2015-au-profit-du-carbet-du-coeur

Marie-Elodie

3 femmes,
 1 rêve, 1 projet,
1 grand cœur

Vous aimez les défis ?

Elles aussi ! Kathleen, Marie-Elodie et Sandra rêvent de participer à une aventure unique, de relever le challenge du dépassement de soi et de l’esprit d’équipe, de renforcer leur expérience et ouvrir la porte à de nouvelles aventures.

  • 3 Aventurières en quête d’inattendu et de challenge
  • 3 Femmes modernes et dynamiques
  • 3 Martiniquaises désireuses de promouvoir leur île aux fleurs
  • 3 Femmes de conviction souhaitant se dépasser pour la bonne cause

100% féminin,
100% aventure,
100% nature,
100% solidaire

Elles font parties des 50 équipes sélectionnées pour le Raid des Alizés 2015 (http://www.raiddesalizes.com/fr/raidalizes/equipe/33)

Pour qui, pour quoi ?

Pour les aider à promouvoir et à collecter au profit du Projet de L'Arche en Martinique / Le Carbet du Coeur.

Vous pouvez montrer votre soutien en faisant un don !

MERCI d'avance de vous unir à ce projet.

Avec Kathleen, Sandra et Marie-Elodie, pour les personnes handicapées >>>

au profit du Projet du CARBET DU COEUR (L'Arche en Martinique)

Projet de L'Arche en Martinique - handicap mental

le projet de l'association le carbet du coeur

L'association Le Carbet du coeur a pour projet d'ouvrir en Martinique les premiers foyers dédiés aux personnes porteuses de déficience intellectuelle. Cette communauté sera constituée de 3 petites unités de vie de type familial accueillant chacune 8 personnes, avec un centre d'activités de jour pour 32 personnes.

Comme toutes les communautés de L'Arche, L'Arche en Martinique cherche à favoriser l'intégration des personnes en situation de handicap mental, en privilégiant le vivre ensemble aux côtés d'assistants. Ce "vivre avec" plutôt que le "vivre pour" doit permettre à une personne handicapée de devenir un sujet de sa vie, de dire qui elle est, de montrer ses talents.

Partager c'est aussi donner !