Festival de la Bande-Dessinée d'Angoulême 2015

L'Arche au festival international de la Bande-Dessinée, à Angoulême

Pavillon Jeunes Talents du 29 janvier au 1er février 2015

Le travail collaboratif présenté par Iris DelvalleMarine Hunot - designers -, et les 5 personnes ayant un handicap mental de l’atelier de L’Arche à Reims a été sélectionné par les organisateurs du festival international de la Bande-Dessinée d'Angoulême

Dans le Pavillon Jeunes Talents, nos artistes disposeront d’un espace indépendant pour animer un atelier de sérigraphie, et faire l’exposition de leurs dessins, des photos, et un espace « jeux de société ».

Ils « attendaient depuis longtemps un projet comme celui-ci ».

Valoriser le talent des personnes ayant un handicap mental

Design et handicap ?

Depuis 50 ans L’Arche accueille, en France et dans le monde des adultes ayant un handicap mental. Aujourd’hui, présente dans 35 pays avec 146 communautés, L’Arche propose la « Vie Ensemble », avec ou sans handicap.

Depuis le mois de janvier 2014, L’Arche à Reims et deux designers, Iris Delvalle et Marine Hunot, collaborent à la mise en place un atelier de sérigraphie adapté aux capacités des personnes handicapées.

Le point de départ de ce projet était de développer une série d’illustrations de personnages et paysages venant de l’univers personnel des personnes du groupe pour en construire une réalisation graphique commune. Le résultat étant si concluant, l’idée de partager cette expérience au Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême a pu être envisagée...

La sérigraphie comme technique d’expression

L’atelier mis en place à L’Arche à Reims utilise la sérigraphie comme moyen d’expression et de production. La sérigraphie est proche du travail du dessinateur, la main restant l’outil principal et permettant un rendu unique à chaque impression. Cet atelier donne un aspect communicatif à un système de reproduction graphique et amène à une forme d’autonomie pour les personnes ayant un handicap mental.

Lors du festival, trois jeux de société seront créés en sérigraphie : un jeu de l’oie, un jeu de 7 familles et un jeu de cartes composé de divers illustrations. 

Les dessins deviennent les personnages d’une histoire et la construction du jeu permettra la mise en place d’une trame (entre bandes dessinées et compositions graphiques). Les joueurs sont alors libres de construire une histoire différente, selon les cartes piochées.

Un espace atelier pour rencontrer le public du festival

L’Arche disposera sur place d’un espace atelier où le public du festival pourra voir la fabrication de ces jeux et échanger avec les différentes personnes du groupe autour de la sérigraphie, de l’image et du jeu.

Chaque jour cinq personnes de L’Arche en Charente seront aussi présents sur le stand. Elles participeront, avec L’Arche à Reims, à faire découvrir cette technique aux visiteurs.

L’idée est de proposer aux festivaliers de jouer avec ces jeux, tout en rendant visible l’aspect technique de leur réalisation (évolution du travail, recherches préalable des dessins, recherches de jeux simples avec une trame de travail...). Un panneau d’affichage sera par exemple mis en place présentant les phases précédant le rendu final (image, moments d’ateliers, étapes, trame).

Fenêtre ouverte sur la société, une formidable opportunité

Les organisateurs du Festival de la Bande-Dessinée proposent de parler de cette expérience lors dune conférence qui se déroulera pendant le festival. Cette expérience, c’est avant tout une rencontre entre des personnes handicapées et des designers... Mettre en avant cette aventure humaine et le fruit de leur travail, au cœur même d’un festival international, représente une formidable opportunité de dire à la société combien chacun est précieux et a du talent !

Aidez L'Arche à participer au festival de la Bande-Dessinée !

(Dans la page qui va s'ouvrir, pensez bien à affecter votre don à "L'Arche à Reims / Festival BD").

N'hésitez à leur laisser un message dans l'espace "Commentaires". On fait passer !

DONS (4)

Total : 260€

Budget total : 7 969 €

Montant à collecter : 4 865€

Pour boucler le Budget du projet et pouvoir participer à cette aventure, nous avons besoin de trouver 7 969€. Pour cela, votre aide nous est précieuse..

  • Prestation des 2 designers
  • Matériel Sérigraphie (encres, émulsion sensible, cadre, ...)
  • Réalisation scénographie (bois, peintures, visserie, colle à bois, plaques plexiglas, roulotte de sérigraphie, feuilles)
  • Transport, repas et logement pendant le festival.

L'Arche à Reims

L’Arche à Reims a ouvert ses portes en 2010. Dans ses 2 foyers de vie et au Service d’Activités de Jour (SAJ), elle propose l’expérience d’une rencontre entre des personnes ayant un handicap mental et des hommes et des femmes, professionnels et jeunes volontaires du Service Civique, qui s’engagent à leurs côtés.


CONTACT 

saj@arche-reims.org Tél. : 03 26 02 02 06

Les 2 designers

Marine Hunot

"Designer formée à l’École Supérieur d'Art et de Design de Reims. Aujourd'hui basée entre Paris et Reims, j'accorde une importance à la présence du corps dans les objets. Cette idée prend forme autour d’objets scéniques, objets de mouvements, mais aussi dans un affect particulier pour la présence de la main dans le système de fabrication."

Iris Delvalle

"Je voue un intérêt tout particulier aux objets de tous les jours pour leur potentiel créatif. Fascinée par cette diversité, ils me permettent de percevoir l'univers de la création comme un système en perpétuel mouvement jonglant entre l'usage, le symbole, les signes et les repères. Je pratique aussi la sérigraphie. Cette technique m'offre ainsi la possibilité de pouvoir jongler entre figuratif et abstraction tout en passant de la 2D à la 3D. J'ai créé, pour mettre en avant ces deux passions une marque appelée "Dahu édition" afin de mettre en valeur la fabrication française et la collaboration entre différents créateurs dans de petites productions d'objets en tout genre."

Télécharger le dossier de présentation.


Angoulême, un autre regard ?

#festival de la bande-dessinée angoulême , #arche a reims

L’esprit du festival

On ne vient pas à Angoulême QUE pour obtenir des dédicaces d’auteurs connus ou pour présenter son book à une maison d’édition. On vient au Festival international de la Bande Dessinée aussi pour découvrir de nouveaux talents, se laisser surprendre, apprendre, rencontrer, échanger avec des artistes sur des techniques, des thématiques, des contextes culturel variés.

Sur le stand de L’Arche au Pavillon des Jeunes Talents® les affiches et les jeux de l’oie réalisés en sérigraphie par Régine, Josine, Alexis, Jessica, Emilie, Pierre, Iris et Marine, partent comme des petits pains.




Garder son style

Un style épuré de toute influence et comme le dit leur voisine de stand (qui présente une école de Manga) : « Ils ont gardé cette spontanéité que l’on perd normalement en grandissant. » Cette spontanéité c’est ce que tous les artistes, tout en perfectionnant leur technique, rêvent de préserver. Les artistes de L’Arche de Reims sont hors du commun :

  • Régine répond à votre question lorsque vous êtes déjà parti.
  • Jessica, refuse de quitter son manteau et s’assure que c’est « fini après ? ».
  • Alexis… Il est parti saluer les artistes des stands voisins.
  • Pour parler avec Josine il faut s’essayer à la langue des signes.
  • Emilie, rien ne l’intéresse tant que d’être à son poste, derrière le stand.

Vous l’aurez compris, nos artistes sont hors normes, ils ont un handicap mental.



La sérigraphie comme technique de mise en lumière

« La sérigraphie est une technique qui a le mérite d’autoriser la composition » expliquent Iris Delvalle et Marine Hunot, deux professionnelles du design. Partenaires de L’Arche dans ce projet de sérigraphie, elles ont proposé cette technique car elle sait mettre en lumière les talents des personnes ayant un handicap mental ; elle magnifie leur style. Si cet atelier m’arche si bien c’est parce que personnes ayant un handicap et designers ont mutualisé leurs forces, chacun se faisant révélateur du talent de l’autre.

Voici un exemple très concret : les dessins de Régine représentent souvent des personnages ou des animaux tentaculaires aux multiples ramifications… Vertigineux ! Angoissant. Dans la composition de l’affiche sérigraphiée, ils sont disposés à coté des dessins de Josine, tout en rondeur (comme leur auteur). « Cela apaise étrangement le style de Régine, témoigne Marine Hunot, apportant ainsi équilibre et harmonie à la composition ».

Certes moins personnelle, cette œuvre collective n’en est pas moins expressive et percutante.



Réactions très positives des festivaliers

A la question : « Pensez-vous qu’une association comme L’Arche a sa place au festival d’Angoulême ? », la réponse est unanime : chaque réalité mérite d’être exprimée. Du festivalier d’un jour au festivalier de toujours, on s’accorde sur le fait que le festival… est fait pour ça. Le handicap fait partie de la vie, loin des paillettes et des autographes certes, mais c’est la (vraie) vie quand même. Au Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême, alors qu’on n’attendait rien de personnes ayant un handicap mental, on se surprend à repartir avec une affiche sérigraphiée (ou 2 ou 3 !) sous le bras.


La participation de L'Arche au festival de la Bande Dessinée d'Angoulême est financée par des dons privés. Si vous souhaitez encourager cette initiative et faire un don, cliquez ICI.Chaque don est précieux. D'avance un grand merci !

Anne Pernot


En savoir plus

ACTU - Handicap 

et Bande-dessinée

Un père écrit une BD sur sa fille trisomique

Comment accepter la naissance d'un enfant trisomique ? Fabien Toulmé raconte une rencontre inattendue dans une bande dessinée.

" Ce n'est pas toi que j'attendais "

Il ajoute : 

" Mais je suis content que tu sois venue "..

Voir l'interview de Fabien Toulmé